Terry Riley


En 1967, le musicien Terry Riley crée l'une des toutes premières « installations musicales » intitulée Time Lag Accumulator faite de magnétophones situés dans différents espaces sur lesquels circule une unique bande magnétique. Les sons enregistrés dans chacune des pièces par les visiteurs étant rediffusés, avec un léger décalage temporel, dans une autre salle. En 2003, grâce à la co-production entre le Musée d'Art Contemporain de Lyon et Lille 2004 (capitale européenne de la culture), Terry Riley procède à l'actualisation de l'oeuvre avec des moyens nouveaux (informatique). C'est Time Lag Accumulator II qui est acquis et désormais conservé par le Musée.

Télécharger la notice complète en pdf (125 Ko)