Menu principal

CHANGE LANGUAGE

Soundtrack for an Exhibition

Commissaire :

Mathieu Copeland

Artistes :

John Armleder, Kristian Levring, Steven Parrino, Susan Stenger

Ecrite pour l'exposition par Susan Stenger (The Brood), la partition est interprétée par des musiciens pionniers dont les travaux ont une très grande influence dans le monde musical, comme Robert Poss (Band of Susans), Alan Vega (Suicide), Alexander Hacke, F.M. Einheit (Einstürzende Neubauten), Will Oldham "Bonnie Prince Billy" (Palace Music), Kim Gordon (Sonic Youth), Mika Vainio (Pan Sonic), Bruce Gilbert (ex Wire), Ulrich Krieger, Warren Ellis, Jim White (The Dirty Three, The Bad Seeds), Jennifer Hoyston (Erase Errata), Andria Degens (Pantaleimon), Spider Stacy (The Pogues).

Peintures

Pendant 69 jours (du 8 mars au 14 mai), l'exposition présente des peintures de l'artiste Suisse John Armleder et de l'Américain Steven Parrino ainsi qu'un film de Kristian Levring. Les Pour Paintings (coulées) et les Puddle Paintings (flaques) de John Armleder sont des oeuvres dont l'exécution résulte de décisions immédiates (le mélange d'une très grande diversité de peintures, laques, vernis, paillettes et pigments) et dont l'évolution est aléatoire, sous l'effet des différents composants chimiques et leur manipulation. Instables plus que de nature sont également les peintures de Steven Parrino (Slow Rot) constituées des toiles trempées dans de l'huile de moteur, tendues sur châssis évoquant des peintures à l'huile "minimalistes".

Film

The King is Alive (le roi est vivant) est une autre image en constante évolution de l'exposition. Il s'agit du film de Kristian Levring, un des quatre signataires du Dogme 95 avec Lars Von Trier (Les Idiots), Thomas Vinterberg (Festen) et Soren Kragh-Jacobsen (Mifune). Dans l'exposition, il n'est pas présenté sous sa forme finale montée et éditée, mais dans la continuité de tous ses rushs, pris dans l'ordre du tournage (270 heures d'images). Exposer l'intégralité de ce qui a été filmé est un projet de déconstruction de l'histoire et du sens du film, qui offre par ailleurs un regard inédit sur les personnages, les acteurs et le "plateau". Cette mise à plat prolonge d'une certaine façon l'esprit du Dogme 95.

Expo sonore

Dans l'association et la confrontation de ses différents éléments, Soundtrack for an Exhibition se présente comme une exposition générative, processus en constant développement qui laisse une grande place à l'aléatoire (dans la forme finale des peintures, dans l'association de la bande-son avec les différents environnements et moments de l'exposition). Etirée et comme explosée dans le temps et dans ses formes, l'exposition explore ses propres limites perceptuelles et conceptuelles tout autant que physiques et temporelles.

 

Soundtrack for an Exhibition

Le SlideShowPro photo gallery a besoin du plugin Flash Player un navigateur web ayant activ le Javascript.