Menu principal

CHANGE LANGUAGE

Genko-An 69006 par Heiner Goebbels

Dans la grande salle du temple bouddhiste Genko-an à Kyoto, se trouvent deux fenêtres de formes différentes donnant sur le même jardin : une fenêtre carrée – « fenêtre de confusion » - et une fenêtre ronde – « fenêtre d’éclaircissement ».

Il y a plus de 20 ans, lors d’une tournée au Japon, j’ai pu découvrir ces deux perspectives. Puis, en 2008, j’ai initié une série d’installations librement adaptées de cette expérience. Puisque nous avons généralement tendance à ignorer l’effet de la forme – souvent inconsciemment d’ailleurs – et à valoriser le contenu, j’ai voulu au contraire observer comment la forme influence notre perception. Cela vaut pour le cadrage d’une telle vue, mais également pour la question du comment s’énonce une chose – et pas seulement du quelle est cette chose.

Pour Genko-An 69006 au Musée d’art contemporain de Lyon, je cite le concept original des deux fenêtres de Kyoto, mais le jardin est ici constitué de sons : les voix d’auteurs, musiciens et artistes visuels qui m’ont inspiré ou avec qui j’ai travaillé. Ces voix spécifiques – celles de John Cage, Alvin Lucier, Kolitas, Sainkho Namtchylak, Gertrude Stein, Hannah Arendt, Ulay and Marina Abramovic, Alain Robbe-Grillet, Heiner Müller et Bob Rutman – sont confrontées aux voix d’inconnus, obtenues grâce à des enregistrements ethnographiques en provenance du monde entier. Traces des premiers enregistrements existants, elles nous parlent également du comment . Des voix dans des langues qui n’existent peut-être plus.

Entremêlée, c’est ma composition pour orchestre sur la nouvelle de Henry Thoreau, Walden (1998), enregistrée par l’Ensemble Modern Orchestra et dirigée par Peter Eötvös, qui vient s’immiscer dans l’espace impassible de l’écoute.

Heiner Goebbels
Lyon, mars 2014

 

Notes

Pour Genko-An 12353 (2008) – une installation au Gropiusstadt de Berlin pour l’exposition "X-Wohnungen" – j’ai inversé le principe d’origine : deux fenêtres identiques dans un gratte-ciel, deux bandes son identiques, présentant respectivement une vue sur les blocs d’appartements et sur le ciel.

 Genko-An 64287 (2012) prit la forme d’une installation audio-visuelle dans le cadre de l’exposition "A House full of Music", dédiée à John Cage. Pour les deux réservoirs d’eau identiques du Musée Mathildenhöhe de Darmstadt, j’ai collecté des images pour l’un ("quelque chose à voir"), et des sons pour l’autre ("quelque chose à entendre").

Goebbels

Le SlideShowPro photo gallery a besoin du plugin Flash Player un navigateur web ayant activ le Javascript.