Menu principal

CHANGE LANGUAGE

Performance de Jan Fabre

« Une tentative de ne pas battre le record du monde de l’heure établi par Eddy Merckx à Mexico en 1972 (ou comment rester un nain au pays des géants) »

L’exposition Jan Fabre, Stigmata au macLYON s’accompagne d’une nouvelle performance de l’artiste, créée spécialement pour Lyon et réalisée jeudi 29 septembre 2016 au vélodrome du Parc de la Tête d’Or.

Jan Fabre pose à son tour les mains sur le guidon et chausse les cale-pieds pour tenter de ne pas battre le record du monde de l’heure établi par le coureur cycliste belge à Mexico en 1972. Saluant le talent de celui que l’on a surnommé « le Cannibale » en raison de son insatiable faim de victoires, l'artiste se laisse rattraper et avaler par la beauté de l’échec. L’exposition de son corps aux vertiges de l’effort est bien l’incarnation poétique et artistique de cette quête des limites qui nourrit l’œuvre de Jan Fabre depuis son origine. La performance se déroule en présence d’Eddy Merckx et de Raymond Poulidor avec les commentaires de Ruben Van Gucht et de Daniel Mangeas (« la voix du Tour ») et le soutien de 2000 drapeaux aux couleurs de la Flandre, de Lyon, de la France et de la Belgique.

L’exploit a été filmé en direct avec 5 caméras et écrans géants. Une fois dérushée et montée, l’œuvre a  rejoint, grâce à la générosité de l’artiste, l’ensemble déjà considérable de la collection du macLYON et a été montrée dans l’exposition Jan Fabre, Stigmata - Actions & Performances 1976-2016.

www.lerecorddejanfabre.com

Performance de Jan Fabre

Le SlideShowPro photo gallery a besoin du plugin Flash Player un navigateur web ayant activ le Javascript.