Aller au contenu principal

Pôle des musées d'art de Lyon

Le pôle des musées d’art de Lyon : deux musées, deux collections, une nouvelle dimension

Avec la création du pôle des musées d’art qui réunit depuis 2018 le Musée des Beaux-Arts (MBA) et le Musée d’art contemporain (macLYON), la Ville de Lyon a pour ambition d’accroître le dynamisme, l’innovation et le rayonnement de ses musées au niveau local, national et international grâce à des collaborations inédites et à la constitution d’un ensemble muséal unique en France, de l’Antiquité jusqu’à la création la plus contemporaine.

Le Pôle constitue ainsi un espace d’expérimentation pour les équipes des deux musées et leurs publics permettant d’explorer de nouvelles formes d’expression, de croiser les regards et de dépasser les clivages traditionnels. Il permet d’imaginer une nouvelle expérience muséale en prise avec un monde en mouvement et en mutation. Grâce à ce Pôle, chacun des musées enrichit sa propre programmation en offrant des activités conçues de façon collective : résidences d’artistes sur les deux lieux, projets d’expositions sur des thèmes transversaux à partir des deux collections, programmations fondées sur des allers/retours entre les deux sites pour inciter le public à faire l’expérience de leur complémentarité…

Le Pôle des musées d’art de Lyon offre enfin l’occasion de participer à une nouvelle définition d’un musée universel qui se réinvente au XXIe siècle et nous invite à proposer de nouveaux récits en mettant en résonance deux collections par-delà leur histoire et leurs spécificités.

 

Depuis 2018, le musée des Beaux-Arts de Lyon et le musée d'art contemporain de Lyon ont conçu et programmé un cycle d'expositions en commun à partir de leur collections : 

Penser en formes et en couleurs au musée des Beaux-Arts de Lyon en 2019
Comme un parfum d'aventure au macLYON en 2020
À la mort, à la vie ! Vanités d’hier et d’aujourd’hui au musée des Beaux-Arts de Lyon en 2021

Deux publications ont paru à l'occasion des expositions Penser en formes et en couleurs et À la mort, à la vie! Vanités d’hier et d’aujourd’hui

Deux expositions sont présentées en regard l'une de l'autre au printemps 2022 : 

Eric Poitevin, invité présentée du 20 avril au 28 août au musée des Beaux-Arts de Lyon, en écho à l'exposition Une histoire de famille. Collection(s) Robelin, du 20 avril au 10 juillet au mac LYON.

Le musée des Beaux-Arts de Lyon est situé au cœur de la Presqu’île de Lyon, dans le cadre magnifique d’une abbaye du 17e siècle et de son cloître, devenu aujourd’hui un jardin de sculptures. Les collections encyclopédiques du musée présentent en cinq départements et 70 salles, un panorama de grandes civilisations et d’écoles artistiques de l’Antiquité à nos jours. Peintures, sculptures, objets d’art, monnaies et médailles, œuvres graphiques offrent un parcours exceptionnel à travers 5 000 ans d’art et d’histoire avec des chefs-d’oeuvre de Véronèse, Rubens, Rembrandt, Poussin, Renoir, Monet, Gauguin, Chagall, Matisse et Picasso.

Le département des Antiquités invite à la découverte de l’archéologie du Bassin méditerranéen, de l’Égypte pharaonique à l’Empire romain. Ivoirerie, orfèvrerie, émaillerie, verrerie, menuiserie et ébénisterie : le département des Objets d’art couvre quatorze siècles d’histoire des arts décoratifs, du VIe au XXe siècle. Le médaillier du musée rassemble près de 50 000 médailles et monnaies, bijoux précieux et trésors de toutes époques. Chinard, Rodin, Bourdelle : les collections présentent l’évolution de la sculpture à travers les réalisations des plus grands artistes, du Moyen-Âge à la Renaissance, mais aussi et surtout du XIXe siècle et des premières années du XXe siècle.
Le cabinet des Arts graphiques conserve plus de 15 000 dessins et estampes du XVe siècle aux années 2000. Le département des peintures constitue la collection maîtresse du musée des Beaux-Arts de Lyon. Le Pérugin, Brueghel, Delacroix, Ingres : les plus grands maîtres sont exposés au deuxième étage du musée, avec les grands courants de l’art pictural européen, l’école lyonnaise du XIXe siècle, l’impressionnisme et les avant-gardes de la fin du XIXe siècle. Delaunay, Foujita, Léger, Bacon : les collections du XXe siècle réunissent des œuvres qui contribuent à faire du musée des Beaux-Arts de Lyon l’un des plus prestigieux musées d’Europe pour l’art moderne.

Créé en 1984 dans une aile du Palais Saint-Pierre, le Musée d’art contemporain de Lyon s’installe en 1995 sur le site de la Cité internationale, vaste ensemble architectural qui se déploie sur plus d’un kilomètre en bordure du Parc de la Tête d’Or, dans le 6e arrondissement de Lyon et rassemble des hôtels, restaurants, bureaux, logements mais aussi un Casino, un cinéma.... Confié à l’architecte Renzo Piano, qui conçoit la totalité du site, le musée conserve côté parc la façade de l’atrium du Palais de la Foire, réalisé par Charles Meysson dans les années vingt.
L’édifice de 6000m2 présente, sur plusieurs niveaux, des espaces d’expositions modulables en fonction des projets artistiques et parfaitement adaptés aux nouvelles formes d’expressions contemporaines. Le macLYON privilégie l’actualité artistique nationale et internationale, sous toutes ses formes, avec des expositions mais aussi un large programme d’événements transdisciplinaires.

Sa collection compte plus de 1400 œuvres. Elle est montrée partiellement et par roulement au macLYON mais aussi dans de nombreuses structures partenaires. Les œuvres qui la composent sont régulièrement prêtées dans des expositions en France et à l’international. Elle est constituée en grande partie d’œuvres monumentales ou d’ensembles d’œuvres, des années quarante à nos jours, créées par des artistes de tous les continents, pour la plupart à l’occasion d’expositions au musée ou encore lors des Biennales d’art contemporain de Lyon dont le musée assure la direction artistique.


Tags facebook
Tags twitter
FAQ