Aller au contenu principal
retour aux expositions

Jasmina Cibic

Stagecraft – une mise en scène du pouvoir - Exposition
Visuel
Image
Vue d'oeuvre Jasmina Cibic
Jasmina Cibic, The Gift (extrait), 2021 Courtesy de l’artiste © Oscar Niemeyer / Adagp, Paris, 2021
partager
Contenu

Pour Jasmina Cibic, artiste-chercheuse, chaque projet de film est une occasion de se plonger dans les archives, dans leurs témoignages comme dans leurs silences afin de révéler la relation qu'entretient toute forme de pouvoir, qu'il soit étatique, gouvernemental, partisan ou diplomatique, avec les arts. À l'occasion de l'exposition Stagecraft – une mise en scène du pouvoir, Jasmina Cibic rassemble plusieurs années de recherches consacrées à la notion de don dans le contexte diplomatique et présente en particulier l'œuvre The Gift
Ce film met en scène plusieurs bâtiments emblématiques dont le siège du parti communiste à Paris construit par Oscar Niemeyer, le Palais des Nations à Genève ou encore le Palais de la Culture à Varsovie, qui incarnent dans leurs collections et dans leur architecture cette fonction du don ainsi que la mise en place d'un vocabulaire artistique au service d'une dramaturgie politique.
Ce projet de Jasmina Cibic s'inscrit dans ses recherches sur la notion de soft power sur laquelle reposait déjà son exposition pour le pavillon slovène de la Biennale de Venise en 2013.

Commissaire : Matthieu Lelièvre

 

Co-commissionné et coproduit par le macLYON; FLAMIN − Film London Artists’ Moving Image Network avec les soutiens financiers de Arts Council England et de steirischer herbst ‘19 ; une coproduction de Waddington Studios London. Avec le soutien de Muzeum Sztuki de Łódź ; Cooper Gallery DJCAD, University of Dundee ; Northern Film School ; UGM Maribor Art Gallery ; Nations Unies, Genève ; Espace Niemeyer, Paris et Palais de la culture et de la science, Varsovie. 

Date
-
ajouter à mon calendrier
Tarif

(Dates à confirmer)
8€ / 4€ / gratuit pour les moins de 18 ans

Informations horaires

Du mercredi au dimanche, de 11h à 18h

Lieu

Au macLYON

S'y rendre

En savoir plus

Texte En savoir plus : Gauche

L’exposition Stagecraft - une mise en scène du pouvoir se déploie sur la moitié du 2e étage du macLYON. Le visiteur y accède après avoir découvert l’univers, très théâtral et scénarisé lui aussi, de Delphine Balley.
Jasmina Cibic conçoit ses projets d’exposition comme une forme d’art total et inclut l’environnement immédiat de ses films dans un dialogue continu entre la scénographie, les films et des objets pour construire le récit. L’exposition et son dispositif entier forment une scène
destinée à décomposer et recomposer le spectacle du pouvoir politique. C’est pourquoi le visiteur pénètre tout d’abord dans un long couloir dont le plafond lumineux cloisonné est construit à partir de motifs qui le plongent d’emblée dans l’atmosphère d’un spectacle moderniste.
Il donne accès à une première salle, qui reproduit et transpose l’environnement du ballet-pantomine Le Mandarin merveilleux de Béla Bartók, créé à l’Opéra de Cologne en 1926, tel qu’il fut remonté en 1958 à Bruxelles. Des éléments construits, une scène symbolique, des sculptures et des espaces activables par des performeuses composent l’espace, donnant au décor un statut sculptural, qui symbolise ce principe de Stagecraft - une mise en scène du pouvoir.
Jasmina Cibic joue ici, comme dans son film, simultanément avec des périodes temporelles diverses (créé dans les années 20, ce ballet a connu de nombreuses versions chorégraphiques), pour mettre en perspective une série de paradoxes sur les relations entre les arts et le pouvoir politique. Elle use également d’allégories dans la mise en scène de son analyse de l’histoire et des codes politiques.

L’exposition se poursuit dans la salle principale, dominée par les trois grands écrans sur lesquels est projeté le film The Gift [Le Don]. Un immense banc invite le spectateur à prendre place pour s’immerger dans ce parcours artistique et rhétorique de 27 minutes.

The Gift est le fruit de longues recherches documentaires et d’un tournage échelonné sur trois années, plusieurs pays et de nombreuses collaborations internationales. Jasmina Cibic conçoit le film et la recherche documentaire et au sein des archives qui en forment le socle comme un projet global concrétisé dans une production collaborative et internationale d’expositions, de projections et d’éditions. Elle y voit un principe de résistance face à la déliquescence des relations internationales inter européennes et à la montée des nationalismes.
The Gift est présenté à Lyon pour la première fois dans sa version finale.

Texte En savoir plus : Droite

Un catalogue illustré de vues d’exposition et intégrant des textes écrits spécialement, accompagnera l’exposition.

 

Voir le teaser de l'exposition :

Documents

Image
ressource_cp_expos_rentree_2021

Communiqué de presse expositions rentrée 2021

Date de création: 31/03/2021

Date de modification: 03/06/2021

978 Ko

FR EN
Image
Couverture du dossier de presse Jasmina Cibic

Dossier de presse Jasmina Cibic

Date de création: 22/06/2021

Date de modification: 03/09/2021

1,53 Mo

FR EN
FAQ