Aller au contenu principal
retour aux expositions

Incarnations, le corps dans la collection

Exposition
Visuel
Image
vue d'exposition : oeuvre d'Alex Da Corte
Vue de l'exposition Collection en 2018. Œuvre d'Alex Da Corte Photo Blaise Adilon
partager
Contenu

Incarnations inaugure une série d’expositions et de manifestations prévues tout au long de l’année 2023 et s’intéressant à la présence du corps dans les œuvres de la collection du macLYON.


Incarnations, le corps dans la collection du macLYON se décline en deux actes qui présentent chacun une facette du corps envisagé depuis une approche inspirée de la phénoménologie. S’éloignant du cogito de René Descartes, le célèbre « je pense, donc je suis », ce courant philosophique de la première moitié du XXe siècle affirme au contraire que nous sommes avant tout nos corps, et qu’il n’existe pas de pensée « pure » détachée d’un organisme qui perçoit et expérimente. Être, être soi, être son corps, c’est cette conception incarnée du corps qui sous-tend les deux actes de l’exposition.


Le premier acte, du 24 février au 9 juillet 2023, prend pour point de départ le corps dans sa dimension organique, la matière charnelle telle qu’elle est modelée par les artistes qui en font l’objet, le sujet, le support et le médium de leurs pratiques artistiques. Les œuvres exposées – datant des années 1960 à nos jours – témoignent des questionnements artistiques qui conduisent les artistes à réfléchir à un nouveau rapport à l’art. Elles présentent le corps dans sa vérité physique, comme un moyen d’expérimentation de soi ou du monde. Confronté·es à cet organisme faillible, soumis·es à ses dysfonctionnements, ses imperfections, ses limites et à sa condition mortelle, les artistes s’emparent du corps et en font un outil de réflexion, une réponse aux codes artistiques et sociétaux préétablis.

Le second acte de l’exposition, qui aura lieu à partir de septembre 2023 dans le même espace, prolonge les interrogations développées dans le premier, non plus par le prisme de la nature organique du corps mais dans sa confrontation à l’autre, à son environnement et au monde. Renouvelée, la sélection des artistes et des œuvres s’intéresse à la manière dont le corps vit, interagit et subit un contexte social et sociétal.


Les deux actes de l’exposition se consacrent ainsi à la collection du Musée d’art contemporain de Lyon, qui a été constituée progressivement dès 1984, à partir d’œuvres issues des expositions du musée et de celles des Biennales d’art contemporain, et régulièrement complétée par des dons et des achats. S’étendant sur plus de neuf décennies de création, depuis les années 1930 jusqu’à nos jours, la collection du macLYON est le reflet des réflexions des artistes qui la composent, et plus largement de l’évolution des regards au cours de cette période.

 

 

 

Artistes :
Marina Abramović & Ulay, Vito Acconci, Delphine Balley, Ben, Alex Da Corte, Marc Desgrandchamps, Philippe Droguet, Edi Dubien, Erró, Robert Gober, Shigeko Kubota, George Maciunas, Bruce Nauman, Dennis Oppenheim, Nam June Paik, Mimmo Paladino, Alain Pouillet, Jean Rosset, Thomas Ruff, Alexander Schellow, Henry Ughetto 

Date
-
ajouter à mon calendrier
Lieu

Au macLYON

En savoir plus

Texte En savoir plus : Gauche

Le Living : un espace expérimental au sein de l’exposition Incarnations, le corps dans la collection du macLYON


Partie intégrante du parcours de l’exposition, le Living est ouvert à une multitude de possibles, prenant en compte tant les compétences que les appétences des visiteur·euses.
Basé sur l’expérience de l’espace Odyssée, qui s’était révélé comme un lieu accueillant pour toutes et tous au fil de l’exposition Little odyssée présentée en 2022, le Living poursuit cet esprit d’ouverture au sein même de l’exposition.
Un tel espace, intégré dans le parcours de visite, reflète l’immense palette d’activités des musées d’aujourd’hui, qui sont à la fois des lieux de dialogue, de rencontre avec tous les arts, et plus largement des laboratoires participatifs où se tissent des coopérations et des réflexions sur la vie dans nos sociétés.
Le Living au quotidien permet de s’informer, de créer, de dialoguer avec d’autres visiteurs·euses, de jouer, de discuter parfois avec un·e médiateur·rice, ou simplement de faire une pause au cours de la visite. On y trouve en permanence du matériel pour dessiner, des informations sur les expositions et des témoignages de l’activité foisonnante du musée : vidéos, documentation, podcasts, accrochages d’ateliers réalisés dans le musée ou hors les murs…
Des rendez-vous, des rencontres et une programmation culturelle spécifique viennent activer autrement cet espace : ateliers, concerts, dialogues, performances, propositions émanant des groupes qui vivent une expérience collective avec le musée...
La scénographie est à l’image de cet « esprit du lieu » : transportable, modulable, à l’écoute des besoins du corps et des usages de chacun·e dans cet espace.

Voir la programmation du Living

Documents

Image
Visuel Save the date expositions février 2023

Save the date expositions février 2023

Date de création: 25/07/2022

Date de modification: 29/08/2022

1.04 Mo

FR EN
Image
Ressource DP Incarnations, le corps dans la collection du macLYON

Dossier de presse Incarnations, le corps dans la collection du macLYON

Date de création: 13/12/2022

Date de modification: 13/01/2023

1.59 Mo

FR EN
FAQ